1920 UN RACHAT DE PROPRIETE

Après les turbulences issues de la guerre, les héritiers Carpentier ne renoncent pas à rentrer en jouissance de ce qui a été jugé comme leur propriété. La question se pose de l’avenir de l’école. Ou bien elle doit fermer laissant les locaux inutilisés, ou bien il faut se résoudre à les racheter. M le Curé Guéquière s’en ouvre à la Société Civile des Ecoles Libres qui gère l’école St Joseph. Il est décidé de s’entendre avec les héritiers pour un rachat de la propriété en y incluant les dommages de guerre. Mais la paroisse est exsangue sur le plan financier après les quatre années de guerre. La municipalité, dans un esprit sectaire outrancier, la met en demeure de rembourser immédiatement les avances faites pendant cette période, sans attendre l’attribution effective des dommages de guerre. Il va falloir trouver une solution.

 

ecole ste anne sous un autre angle
Cliquez pour agrandir cette image.
Un nouveau problème se découvre. Au lieu de se trouver en face de deux personnes qui ont esté en justice, ce sont vingt sept prétendants qu’il faut contacter pour donner un accord à la vente. La liquidation du dossier va demander deux ans. Après bien des vicissitudes, sa conclusion intervient le 17 décembre 1920 enregistrée le 20. Les bâtiments de Ste Anne sont rachetés par la Société Civile des Ecoles Libres pour une somme de vingt trois mille francs au comptant auxquels il faut ajouter deux mille trois cents francs pour solder les frais d’enregistrement, moyennant quoi les héritiers Carpentier renoncent à toute hypothèque. Comment a été réglée la somme ? Les archives sont muettes sur ce sujet.

Le règlement de la somme n’est cependant pas la solution pour le financement.
Une opportunité se découvre alors tout à coup. Un industriel somainois propriétaire d’un atelier de confection et d’un cours de coupe à de Sessevalle, recherche un local dans le Centre de Somain pour lui permettre de s’agrandir.

Il se fait que la guerre a été plus ou moins fatale à l’école St Joseph rue Pasteur. De plus elle est en perte de vitesse sur le plan des effectifs ce qui fait que les bâtiments sont devenus pléthoriques pour l’usage que l’on peut en attendre. Pourquoi dans ces conditions ne pas se séparer de la propriété et grouper les deux classes de l’école des garçons dans la cour du patronage, précisément en face de l’école Ste Anne ? Les tractations de vente sont menées par la Société Civile, propriétaire en titre. M Debrabant achète les locaux dans l’état où ils se trouvent pour la somme de trente mille francs auxquels s’ajoutent naturellement les frais d’enregistrement.
Ainsi donc, en 1921, le rachat de Ste Anne est soldé par la vente de St Joseph.
Deux classes sont construites pour les garçons dans la cour (à l’emplacement de l’école primaire actuelle) .La situation va ainsi perdurer pendant la période d’entre les deux guerres.
Rue Pasteur, M Debrabant meurt malheureusement l’année suivante. Les nouveaux locaux deviennent sans objet et sans entretien car l’atelier, tenu par sa veuve, périclite et sombre dans la faillite. Toutefois ils serviront momentanément en secours, en 1935, utilisés par la municipalité, pendant la construction de l’école M Curie. Ironie du sort !
Pour en revenir à Ste Anne, l’enseignement se poursuit sous la direction de Mlle Grassart avec la compétence qu’on lui connaît. Les résultats sont satisfaisants, beaucoup plus que ceux des garçons. La discipline ne se relâche pas. Les élèves sont tenues au port de l’uniforme.
Malgré cela la situation financière est toujours aussi étroite. Ms les Curés, le dimanche, sont obligés de faire un appel systématique à la générosité des paroissiens pour soutenir les écoles libres. Une Union Jeanne d’Arc et une Amicale des Anciennes Elèves se créent. Elles donnent des représentations théâtrales au profit de l’école. Les bénéfices, engendrés par les séances du cinéma St Louis, installé dans la cour du patronage, sont affectées à la marche générale des deux établissements scolaires.
Groupe Scolaire Sainte Anne - 37 r Condorcet 59490 SOMAIN - Tél: 03 27 86 51 57 - Fax: 03 27 86 08 50 - mentions légales | contact | Groupe Scolaire Sainte Anne © Tous droits réservés