L’ERE CONTEMPORAINE

Lorsque Mlle Descamps quitte la direction en 1974, l’établissement sous contrat d’association pour le premier cycle, s’apprête à ouvrir sa seizième classe. Que de chemin parcouru depuis vingt ans ! Des réalisations sont constatées avec la création d’une classe de perfectionnement, plus tard l’installation d’un self-service dans l’ex-cinéma. A la rentrée, c’est M Lambert, directeur de St Joseph lors de l’abandon des locaux rue Pasteur, qui prend la direction du complexe.
A la rentrée 1979, une modification de structure intervient suite à l’application de la loi Haby, Ministre de l’Instruction Publique. Deux unités en autonomie pédagogique sont créées pour un seul établissement qui prend nom ; Groupe Scolaire Ste Anne. Une Ecole primaire mixte Ste Anne regroupe les classes maternelles, primaires et de perfectionnement au nombre de treize. Elle est dirigée par M Lasson. Un collège privé mixte Ste Anne regroupe les classes de sixième, cinquième, quatrième, troisième au nombre de neuf. Il est dirigé par M Lambert.
Il ne peut être question de passer sous silence les relations qui se sont instaurées entre l’établissement privé et l’Etat, responsable de l’Instruction Publique. Le 30 janvier 1980 est signé à Lille le contrat d’Association entre l’Etat et le Collège privé Ste Anne pour trois divisions de sixième, deux de cinquième, deux de quatrième, deux de troisième. Il en sera de même le 19 novembre 1993, avec effet rétroactif à la rentrée scolaire 1992, pour les trois classes maternelles de l’école privée, les sept primaires et celle de perfectionnement. Ces contrats lient définitivement l’Etablissement avec les Services officiels de l’Enseignement, en particulier pour la rémunération des instituteurs et professeurs.

En 1981, les trois maternelles ont un effectif de cent enfants encadrés par cinq professeurs, institutrices et monitrices. Les dix classes primaires comptent deux cent quarante élèves encadrés par dix instituteurs et institutrices diplômés. Les neuf classes du collège regroupent cent quatre vingt huit garçons et filles, encadrés par quinze professeurs dans les différentes disciplines.


Ainsi le Groupe ne compte pas moins de cinq cent vingt présents pour trente unités parmi le personnel professoral d’encadrement. On peut se rappeler les effectifs du début du XIX° siècle mais il faut dire que par classe, ils ne descendaient alors pas au dessous de cinquante.
De nouveaux projets sont en cours. En particulier une nouvelle salle de restauration pour remplacer l’ancienne qui ne répond plus aux nouvelles règles de confort et de sécurité doit être construire aux normes de sécurité.


Après études par une architecte en concertation avec M Renaud, directeur qui a succédé à M Décaudain, les travaux sont entrepris à la fin de l’année scolaire 2003. L’ancien bâtiment qui a servi longtemps de support au cinéma paroissial St Louis, puis Familia, est entièrement démoli pour laisser la place à une construction moderne, fonctionnelle, aux normes officielles. Une vaste salle de restauration, des locaux de cuisine, des éviers, etc. pourront accueillir les élèves dans un espace convivial. Tout le second semestre de l’année est nécessaire pour procéder à la construction et aux aménagements extérieurs de la cour. Ils sont terminés dans la fin de l’année. Pendant les travaux, la cantine est assurée dans les locaux de St Joseph.


L’inauguration officielle de la salle du nouveau restaurant scolaire a lieu le samedi 24 janvier 2004 à 12 heures. A cette occasion, Mlle B Deboosère, la nouvelle directrice du collège qui remplace M Renaud en septembre 2003 et M Bourel, Directeur de l’école, font l’honneur de la visite des nouveaux locaux aux personnalités présentes devant la nombreuse assistance de parents d’élèves.


Dans son intervention, Mlle Deboosère souligne les efforts qui sont faits dans l’enseignement libre pour doter la jeunesse de tous les moyens nécessaires à sa réussite scolaire. Elle rappelle les conditions qui ont amené l’établissement à concevoir une salle de restaurant digne du nom car les locaux vétustes ne répondaient plus aux exigences du moment. Elle remercie tous ceux qui ont été les artisans de cette réalisation ; les administrations et ceux qui avaient financé le projet, les concepteurs, l’architecte, les représentants des diverses entreprises. La cérémonie se termine par un vin d’honneur préparé par le traiteur qui assure la distribution des repas aux élèves.

Nous voilà arrivés au terme d’un long cheminement.
Telle est, en survol rapide, la progression de votre école pour qu’elle se projette dans notre époque contemporaine. Quand en 1856, les premiers cours y furent dispensés, Mlle Virginie et son frère, l’abbé Carpentier, étaient loin de se douter, que leur œuvre allait se perpétuer avec bonheur à travers les siècles, malgré les vicissitudes du temps et les difficultés de tous ordres qui ne manqueront pas de se dresser sur le chemin de la réussite. Que de chemin parcouru !

Groupe Scolaire Sainte Anne - 37 r Condorcet 59490 SOMAIN - Tél: 03 27 86 51 57 - Fax: 03 27 86 08 50 - mentions légales | contact | Groupe Scolaire Sainte Anne © Tous droits réservés